Yves Saint-Laurent, l' "inventeur" de la femme moderne

Publié le par Laurence Garnier

0506_diapo_ysl_8.jpgSuite au décès d'Yves Saint-Laurent en juin 2008, l'exposition consacrée au travail mené par ce grand nom de la haute-couture française pendant plus de quarante années a ouvert ses portes jeudi 11 mars dernier.

Yves Saint-Laurent, arrivé à Paris en 1954 de son Algérie natale, fait la rencontre de Christian Dior en 1955. Le couturier l'engage rapidement comme assistant. Suite à sa rencontre avec Pierre Bergé quelques mois plus tard, Yves Saint-Laurent ouvre sa propre maison de couture. Au fil de quarante années de travail, le couturier a réinventé l'habillement de nos contemporains, notamment par l'invention du "prêt-à-porter", inconnu avant lui.

Yves Saint Laurent a en particulier révolutionné la garde-robe de la femme. Après le caban et la robe trapèze, il fait polémique au milieu des années soixante en empruntant au vestiaire masculin le smoking, le tailleur pantalon et la saharienne pour en vêtir les femmes. Au coeur  d'une époque où les femmes commencent à entrer dans le monde du travail, alors qu'elles sont encore interdites de pantalon dans les entreprises, Yves Saint-Laurent dessine ainsi au féminin les vêtements réservés aux hommes. Son travail s'inscrit dans une véritable volonté de "créer" la femme moderne et d'accompagner son émancipation. N'a-t-il pas dit un jour : "La femme contemporaine ? J'ai inventé son passé, je lui ai offert son avenir, et cela durera bien après ma mort..."

Pierre Bergé aura plus tard ces paroles : "Yves Saint Laurent savait parfaitement qu'il avait transformé le monde et la mode, que toutes les femmes du monde entier lui doivent quelque chose d'une certaine manière. Il en était conscient et il en était très content."

L'exposition d'Yves Saint-Laurent est visible jusqu'au 29 août prochain dans l'enceinte du Petit-Palais, à Paris.

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article